Matins clairs ; Lettre à tous ceux qui veulent changer de vie (Pedro Correa)

Avant de parler de ce livre, un petit rappel s’impose ! Ce blog n’a nullement l’objectif de faire des critiques de livre. Je parle ici des livres que j’ai lu et qui m’ont fait du bien, m’ont rendue un peu plus heureuse. Par cet article, je partage donc ma lecture de Matins clairs et ce que cette lecture m’a apporté. Libre à vous d’ensuite vous en faire votre propre avis ! « Le monde n’a plus besoin de battants, de gens qui réussissent, il a besoin de rêveurs et, plus que …

"Comme par magie" E. Gilbert

Comment apprendre à vivre avec sa créativité ?

« Comme par magie » de Elizabeth Gilbert Elizabeth Gilbert est mondialement connue pour son best-seller « Mange, prie, aime ». En toute honnêteté, je ne l’ai jamais lu. Pourtant, beaucoup de créateurs ont parlé de ce livre (« Comme par magie »), à tel point qu’il commençait à beaucoup m’intriguer. Ainsi, en le trouvant par hasard dans ma librairie, j’ai mis la main dessus et l’ai rajouter à ma pile à lire longue de plusieurs mètres de rayonnage. Dans « Comme par magie » (en anglais « Big Magic »), Gilbert nous donne les ingrédients pour une vie créative. …

Une main qui tient le livre "L'art de se créer des souvenirs"

Comment se créer de beaux souvenirs ?

« L’art de se créer de beaux souvenirs » (Meik Wiking) J’ai acheté le troisième livre de Meik Wiking « L’art de se créer de beaux souvenirs » entre les deux premiers confinements. Avez-vous déjà eu l’impression que le temps passe à une allure folle et que vous souhaiteriez appuyer sur un bouton « pause » ? Comme si les moments passaient de plus en plus vite et que la mémoire semblait incapable d’en faire des souvenirs. Pendant le premier confinement, j’ai réalisé qu’il fallait tirer le maximum du temps présent afin de pouvoir collectionner des …

La bibliothèque des coeurs cabossés

La bibliothèque des cœurs cabossés (Katarina Bivald)

« La bibliothèque des cœurs cabossés » est le premier roman de Katarina Bivald. Il est paru pour la première fois en 2013 en version originale (« Läsarna i Broken Wheel rekommenderar »). Katarina Bivald est Suédoise et ce premier roman fut traduit en plus d’une vingtaine de langues. Une libraire timide et atypique Dans « La librairie des cœurs cabossés », on rencontre Sara qui va quitter sa Suède natale pour un voyage inhabituelle. Sara préfère la réalité des livres qu’elle dévore à la triste réalité de sa vie, où elle ne parvient pas à …